Conception du site: Karim FIKRI-2017

« C’est le plaisir du bénévolat »

26/04/2018

Depuis une dizaine d’années, Chantal Grolleau est référente locale à Saint-Philbert du Peuple pour le comité départemental de la Ligue contre le Cancer et membre de l’association « Pour Rire ». Elle nous a expliqué ses motivations et ses missions.

 

Pourquoi être devenu référente pour la Ligue contre le Cancer ?

Chantal Grolleau: « Le cancer est une maladie qui sévit depuis de très nombreuses années, il a frappé de nombreuses fois autour de moi : mes proches, famille, amis, collègues, et la Ligue a besoin de soutien pour financer ses recherches, développer du matériel de plus en plus sophistiqué et précis, et soigner les malades. Dans le passé, l'ARC a fait beaucoup  de mal avec les scandales de Crozemarie, et certaines personnes ont tout simplement arrêté les dons. Mais chaque euro compte, et les dons peuvent donner droit à un abattement sur le montant des impôts. Par exemple, 100 € versés donnent droit à une réduction de 66 € ».

 

Quelles sont vos missions en tant que référente ?

« La mission première consistait à vendre des calendriers au profit de la Ligue, calendriers illustrés de personnalités (artistes, pâtissiers), avec des conseils nutritionnels. Cette année, par exemple, la pâtisserie est à l'honneur, avec de magnifiques recettes de desserts de chefs. Depuis 2 ans, j'ai rejoint le groupe de Saumur qui est plus important, et ensemble, nous organisons des lotos, concerts, concours de belotes, expositions... ainsi que des collectes dans les grandes surfaces. Ces manifestations sont toujours bien accueillies ».

 

Vous étiez déjà impliquée localement sur le plan associatif ?

« J'ai fait mes premiers pas dans la vie associative, dès que mes enfants sont entrés à l'école de St-Philbert. J'ai été présidente de l'APE pendant 9 ans. Puis, j'ai passé pratiquement autant de temps au théâtre. A l'époque, les parents montaient sur les planches pour faire rentrer des deniers dans la caisse de l'APE et faire profiter les élèves de week-ends à la neige, classes de découverte, le premier matériel informatique... En 2002, nous avons formé une chorale d'amateurs, pas de grands concerts, mais c'était surtout un sacré lien social. Nous avons hélas perdu beaucoup de nos membres, partis trop tôt à cause de cancers. »

 

Et maintenant, toujours impliquée ?

« Aujourd'hui, je suis membre de l’Association des Patrimoines et de l'Association POUR RIRE. Cette dernière dédie 30 % de ses bénéfices à La Ligue. Je serai d’ailleurs présente ce dimanche 29 avril à la randonnée des asperges de St-Philbert du Peuple. Je les fais ainsi profiter de mes compétences. C'est le plaisir du bénévolat et de passer de bons moments ensemble ! »

Please reload

 
 
Sélection d'articles

Le relais pour la vie à Doué-en-Anjou

30/09/2019

1/10
Please reload

 Article récents
Please reload

Recherche par mots-clefs
Suivez-nous
  • Icône de l'application Facebook
  • Twitter App Icône